Parmi les mesures temporaires et exceptionnelles prévues pendant la durée de l'état d'urgence, nous soulignons, en plus de celles déjà mentionnées, les suivantes :

  • les organes compétents doivent créer les conditions nécessaires afin de localiser les personnes qui ont été en contact avec des cas positifs de Covid-19, et ils peuvent demander aux opérateurs de communications électroniques le registre détaillé des appels téléphoniques et d'autres éléments exclusivement en vue de la recherche des citoyens suspects ou des cas confirmés de Covid-19, ainsi que de leurs contacts ;
  • les organes souverains adoptent leur propre régime de fonctionnement ;
  • les citoyens qui ont été entièrement vaccinés contre le SARS-CoV-2 se verront délivrer un certificat de vaccination ;
  • es citoyens souhaitant accéder aux secteurs de l'éducation, de la santé, des forces de défense et de sécurité (Administration publique) sont tenus de présenter un certificat de vaccination ou la preuve qu'ils ont reçu la première dose du vaccin contre le COVID-19 ;
  • les entités publiques et privées compétentes peuvent exiger la présentation de résultats négatifs au test de dépistage du SRAS-COV-2 comme condition d'accès aux services, lorsque les employés ou les travailleurs ne sont pas encore immunisés ;
  • les activités d'enseignement en présentiel sont autorisées dans les établissements d'enseignement publics et privés, à tous les niveaux d'enseignement. La reprise des activités d'enseignement en présentiel dans l'enseignement préscolaire est autorisée à partir du 5 avril 2021 ;
  • à partir du 19 septembre, les entraînements de sports fédérés sont autorisés. Les compétitions sportives fédérées sont autorisées à partir du 17 octobre 2020 et la présence du public est autorisée jusqu'à 25% de la capacité d’accueil, le port du masque étant obligatoire et les règles de biosécurité et de distance physique devant être respectées ;
  • la pratique de sports individuels en plein air peut se faire entre 5h00 et 20h00h00. Cette pratique ne peut regrouper plus de 5 personnes ;
  • les événements et activités politiques, les réunions et les manifestations en plein air doivent respecter une distance physique minimale de 2 mètres entre les participants et se dérouler dans un espace délimité (dans un lieu spécifique) ;
  • l'exercice d'activités récréatives, culturelles et de loisirs sur la voie publique ou dans les espaces publics, à savoir l'exploitation de musées, de théâtres, de monuments et similaires, de foires culturelles et artistiques et de cinémas est permis, le port du masque et le respect des règles de biosécurité et de distance physique étant obligatoires ;
  • l'organisation de services religieux et de célébrations est autorisée, sur tout le territoire national, les célébrations religieuses pouvant être organisées tous les jours de la semaine ;
  • la vente et la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique est interdite ;
  • la réquisition civile des médecins et des infirmières à la retraite est déterminée, à l'exception des personnesqui sont vulnérables à la pandémie ;
  • le ministère de la justice et des droits de l'homme, en liaison avec les conseils supérieurs de la magistrature et le ministère public, doit adopter les mesures appropriées pour assurer l'accès effectif au droit et aux tribunaux ; et
  • les médias, tant publics que privés, restent en activité.

________________________

Cette information est régulièrement mise à jour.

Les informations fournies et les opinions exprimées ont été préparées avec le soutien de nos partenaires VdA Legal Partners. Elles sont de nature générale et ne remplacent pas le recours à des conseils juridiques appropriés pour la résolution de cas spécifiques.