Loi n° 17/91 du 11 mai 1991 - Loi sur l’état de siège et l’état d'urgence

Décret législatif présidentiel provisoire n° 1/20 du 18 mars
Suspension de tous les vols commerciaux et de passagers de l'Angola vers l'étranger et vice versa, prorogeable pour une durée égale, en fonction du comportement global de la pandémie COVID-19, interdiction de la circulation des personnes aux frontières terrestres, de l'accostage et du débarquement des navires de passagers et de leurs équipages, en provenance de l’étranger, dans tous les ports nationaux

Arrêté présidentiel n° 45/20 du 18 mars
Suspend les missions à l'étranger des membres de la fonction exécutive de l'administration centrale et locale de l'État

Décret exécutif n° 121/20, du 24 mars
Suspend, au niveau de ce ministère, la prestation des services de registre et de notariat, d'identification civile et pénale, du service juridique, du « Guiché Único da Empresa » (GUE), du « Balcão Único do Empreendedor » (BUE), du « Centro de Resolução Extrajudicial de Litígios » (CREL) et de l’« Instituto Nacional de Estudos Judiciários » (INEJ), pendant 15 jours, à compter du 24 mars 2020

Décret exécutif n° 122/20, du 24 mars
Établit que toutes les entreprises publiques et privées et autres entités couvertes par la loi générale sur le travail doivent préparer et mettre en œuvre des plans d'urgence en vertu du décret législatif présidentiel provisoire n° 1/20 du 18 mars

Décret présidentiel n° 81/20, 25 mars
Déclare l'état d'urgence, fondé sur le fait que la République d'Angola se trouve actuellement dans une situation de calamité publique imminente, sur tout le territoire national, pour une durée de 15 jours, commençant à 0 heure le 27 mars 2020 et se terminant à 23h59 le 11 avril 2020, celui-ci pouvant être prolongé aux termes de la loi

Décret présidentiel n° 82/20 du 26 mars
Définit les mesures concrètes d'exception en vigueur pendant la période de validité de l'état d'urgence, délègue des pouvoirs aux ministres pour définir les mesures d'application de cet arrêté.  - Il révoque tous les actes accomplis par les organes de l'administration centrale et locale qui sont contraires aux dispositions du présent décret

Décret exécutif n° 123/20, du 30 mars
Soumet les produits médicaux destinés à la prévention et au traitement du Coronavirus au régime de prix supervisé

Décret exécutif n° 124/20, du 30 mars
Suspend toutes les activités d'enseignement dans tous les établissements d'enseignement, dans les sous-systèmes de l'enseignement préscolaire, de l'enseignement général, de l'enseignement secondaire technique et professionnel, de l'enseignement pédagogique et de l'éducation des adultes, publics, privés et public-privé, à partir du 24 mars, pour une période de 15 jours automatiquement prorogeable pour la même durée, sauf disposition contraire, en fonction de l’évolution globale de la pandémie COVID-19

Décret exécutif n° 125/20, du 30 mars
Approuve les recommandations pour le fonctionnement des écoles pendant la période de suspension des cours

Instruction n° 4/2020, du 30 mars, de la BNA
Flexibilité des délais d'exécution des obligations de crédit

Instruction n° 5/2020, du 30 mars, de la BNA
Exemption temporaire des limites par instrument de paiement pour l'importation de denrées alimentaires, de médicaments et de matériel de biosécurité

Décret présidentiel n° 86/20, du 1er avril
Approuve l'ouverture d'un crédit supplémentaire extraordinaire de Kz : 20 000 000,00 pour le paiement des dépenses relatives à la prévention et à la lutte contre le COVID-19

Décret exécutif n° 128/20, du 1er avril
Approuve le plan d'urgence du ministère des finances pour faire face à la pandémie de coronavirus (COVID-19), applicable aux services centraux, aux délégations provinciales et aux organes de supervision de ce ministère

Décret exécutif n° 129/20, du 1er avril
Définit les mesures concrètes d'exception pendant l'état d'urgence, en ce qui concerne le secteur des transports

Décret exécutif n° 130/20, du 2 avril
Valide les visas de tourisme et de court séjour dont les titulaires n'ont pas pu quitter le territoire national, étant considéré comme valables jusqu'au 15 mai 2020

Décret exécutif n° 132/20, du 2 avril
Détermine que les départements ministériels, les gouvernements provinciaux, les administrations municipales, communales et de district urbain peuvent opter pour l'adoption de plannings de rotation du personnel selon la modalité du travail intermittent d'un jour suivi d'une suspension, ou selon la modalité du travail d'une semaine suivie d'une suspension pour la même période

Avis n° 9/20 du 3 avril
Établit les exigences et les procédures pour l'autorisation de création d'institutions financières bancaires, y compris la création d'une filiale, d'une succursale et d'un bureau de représentation d'une institution financière bancaire ayant leur siège à l'étranger. - révoque toutes les dispositions qui contredisent le présent avis, à savoir l'avis n° 9/13, du 8 juillet

Avis n° 10/20 du 3 avril
Détermine l'octroi de crédits par les institutions financières bancaires pour la production de biens essentiels qui présentent des déficits dans l'approvisionnement de production nationale, pour la matière première et les investissements nécessaires à sa production, y compris l'investissement pour l'acquisition de technologie, de machines et d'équipements. - Révoque les avis n° 4/19 du 3 avril et n° 7/19 du 7 octobre

Décret présidentiel n° 96/20, du 9 avril
Approuve les mesures transitoires en réponse à la baisse du prix du pétrole et à l'impact de la pandémie de COVID-19 sur le budget de l'État pour 2020 et autorise le ministre des Finances à entamer le processus de préparation de la proposition de révision du BGE-2020, et l'exonération du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée et des droits de douane pour les marchandises importées à des fins d'aide humanitaire et de dons

Décret présidentiel n° 97/20, du 9 avril
Proroge l'état d'urgence pour une période de 15 jours, du 11 avril à 00h00 au 25 avril 2020 à 23h59, et définit les mesures exceptionnelles concrètes en vigueur pendant la période de l'état d'urgence. - Révoque tous les actes pratiqués par les organes de l'administration centrale et locale qui sont contraires aux dispositions du présent décret

Décret présidentiel n° 98/20, du 9 avril
Approuve des mesures immédiates pour soulager les effets économiques et financiers négatifs de la pandémie de  COVID-19. - Déroge aux articles 10, paragraphe 1, 27, paragraphe 1, et 34 du décret présidentiel n° 193/17 du 22 août, qui approuve le règlement sur l'octroi de licences aux établissements et aux activités commerciales et aux services commerciaux. - Révoque toute législation contraire aux dispositions du présent décret, à savoir le décret présidentiel n° 273/11, du 27 octobre, qui approuve le règlement sur la passation de contrats d'assistance technique étrangère ou de services de gestion, et le décret n° 92/82, du 18 octobre, qui crée le registre unique des sociétés et approuve son règlement

Décret exécutif n° 141/20, du 9 avril
Définit les mesures concrètes exceptionnelles et temporaires pour les organes de ce ministère, visant à prévenir et à contrôler la propagation de la pandémie COVID-19

Décret exécutif n° 143/20, du 9 avril
Détermine que les commerçants et les prestataires de services, pendant la période de l'état d'urgence, doivent respecter strictement la chaîne commerciale, prévue au paragraphe 7 de l'article 22 de la loi n° 1/07, du 14 mai - loi sur les activités commerciales, et les dispositions des articles 39 et 42 de la loi n° 6/99, du 3 septembre - loi sur les infractions contre l'économie

Note d'information de l'administration fiscale générale
Principales mesures fiscales dans le cadre de la réponse et de l'atténuation de l'impact économique de la pandémie de Covid-19

Décret présidentiel n° 101/20 du 14 avril - Proroge pour une période de 24 heures la levée temporaire de la barrière sanitaire provinciale dans toutes les provinces, la circulation interprovinciale des personnes et des biens étant autorisée sur tout le territoire national jusqu'à 23h59 le 13 avril 2020. - Révoque toute législation qui va à l'encontre des dispositions de ce décret présidentiel

Décret exécutif n° 148/20, du 14 avril
Suspend toutes les activités d'enseignement dans tous les établissements d'enseignement supérieur publics, privés et publics-privés à partir du 24 mars pour une période de 15 jours, automatiquement prorogeable pour une durée égale si aucune disposition contraire n'est prévue, en fonction del’évolution globale de la pandémie COVID-19

Décret exécutif n° 149/20 du 14 avril
Détermine que toute personne qui n'a pas terminé sa quarantaine institutionnelle et qui déménage d'une province à une autre entre 00h00 le 11 avril et 23h59 le 12 avril est soumise à une quarantaine à domicile pendant 14 jours.

Décret exécutif n° 153/20, du 17 avril
Établit les mesures exceptionnelles et transitoires des marchés publics dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Circulaire n° 03/GMF/2020 - Ministère des finances
Suspension de l'exécution des contrats et des procédures de passation de marchés publics sans financement garanti

 Résolution n° 20/20, du 23 avril
Exprime son avis favorable sur une nouvelle prolongation de l'état d'urgence déclaré par le Président de la République en vertu des décrets présidentiels n° 81/20 du 25 mars et n° 97/20 du 9 avril

Décret présidentiel n° 120/20 du 24 avril
Prolonge l'état d'urgence pour une période de 15 jours entre le 26 avril 2020 à 00h00 et le 10 mai 2020 à 23h59, et définit les mesures exceptionnelles concrètes en vigueur pendant la période de l'état d'urgence. - Révoque tous les actes pratiqués par les organes de l'administration centrale et locale qui sont contraires aux dispositions du présent décret

Décret exécutif n° 160/20 du 27 avril
Définit les mesures exceptionnelles concrètes qui seront en vigueur pendant la prolongation de l'état d'urgence pour le secteur des transports. - Révoque le décret exécutif n° 129/20, du 1er avril

 Résolution n° 21/20 du 8 mai
Exprime son avis favorable à la 3e prolongation de l'état d'urgence de l'état d'urgence déclaré par le président de la République, par le décret présidentiel 81/20 du 25 mars

Décret présidentiel n° 128/20, du 8 mai
Prolonge l'état d'urgence pour une période de 15 jours entre le 11 mai 2020 à 00h00 et le 25 mai 2020 à 23h59, et définit les mesures exceptionnelles concrètes en vigueur pendant la période de l'état d'urgence. - Révoque tous les actes pratiqués par les organes de l'administration centrale et locale qui sont contraires aux dispositions du présent décret

Décret présidentiel n° 142/20, du 25 mai
Déclare la situation de calamité publique à partir de 0h00 le 26 mai 2020, qui se poursuit tant que le risque de propagation massive du virus SARS-COV-2 et de la pandémie COVID-19 persiste. Il révoque tous les actes pratiqués par les organes de l'administration centrale et locale qui sont contraires aux dispositions du présent diplôme

Résolution n° 2/20 du 29 mai
Prolonge de trois mois le délai de présentation des relevés de comptes à compter de la fin de l'état d'urgence et crée un centre provisoire de recouvrement des relevés de comptes situé dans les locaux de la Cour des comptes à Vila Alice, Rua da Liberdade, Casa n.º 6/8, Luanda.

Décret exécutif conjoint 177/20, du 9 juin
Fixe la clôture sanitaire dans la province de Luanda, en interdisant la circulation et la permanence des personnes sur la voie publique, sauf pour les déplacements nécessaires et urgents/ne pouvant être reportés.

Décret exécutif conjoint n° 180/20, du 12 juin
Réglemente tous les voyages nationaux et internationaux effectués pendant la période de calamité publique.

Décret exécutif conjoint n.º 180/20, du 12 juin
Réglemente tous les voyages nationaux et internationaux effectués pendant la période de calamité publique.

Décret exécutif n° 181/20, du 12 juin
Définit les mesures concrètes de prévention et de contrôle pour empêcher la propagation du virus SARS-COV-2 et de la maladie COVID-19 pendant la situation de calamité publique, dans le secteur des transports, ainsi que les mesures spécifiques à chaque sous-secteur. - Révoque tous les actes effectués par les organismes, institutions, sociétés et services affectés au secteur des transports qui sont contraires aux dispositions du présent arrêté.

Décret exécutif conjoint 184/20, du 25 juin
Fixe la clôture sanitaire dans la province de Luanda, à partir du 26 juin 2020 à minuit (0:00) jusqu'au 10 juillet 2020 à 23:59.

Décret exécutif conjoint n° 185/20, du 25 juin
Reporte au 24 juillet 2020 la reprise des activités religieuses dans les provinces de Luanda et de Kwanza-Nord

Décret exécutif n° 186/20, du 25 juin
Valide les documents relatifs au séjour, qui ont expiré ou vont expirer, à savoir les permis de séjour, les cartes de réfugié, les visas d'investisseur, de travail, d’études et de séjour temporaire des citoyens étrangers absents et qui se trouvent sur le territoire national jusqu'au 31 août 2020

Décret exécutif n° 189/20, du 30 juin
Autorise la reprise des travaux publics considérés comme prioritaires et stratégiques, sous la responsabilité du ministère des transports

Instruction n° 004-2020, du 2 juillet - Institut national de l'aviation civile (INAVIC)
Mesures de prévention COVID-19 pour les aéroports et les compagnies aériennes en Angola

Circulaire n° C014/20, du 3 juillet - Institut national de l'aviation civile (INAVIC)
Reprise progressive du secteur aérien dans le cadre de la situation de calamité publique causée par le COVID-19

Décret présidentiel n° 184/20, du 8 juillet
Définit les mesures exceptionnelles et temporaires en vigueur dans les cas où une clôture sanitaire provinciale ou municipale est déclarée

Décret exécutif n° 219/20, du 21 juillet
Définit les mesures concrètes de prévention et de contrôle afin d’éviter la propagation du virus SARS-COVID-2 et de la maladie COVID-19, pendant la période de situation de calamité publique, en ce qui concerne le secteur de la culture, du tourisme et de l'environnement, et qui s'appliquent à tout le territoire, à l'exception des localités dotées d'une clôture sanitaire définies par les autorités, y compris la province de Luanda, et la municipalité de Cazengo (Kwanza-Nord)

Décret exécutif n° 195/2020, du 27 juillet
Approuve la première modification du décret présidentiel n° 184/20 du 8 juillet, qui fixe les mesures exceptionnelles et temporaires en vigueur en cas de déclaration de clôture sanitaire provinciale ou municipale

Décret présidentiel n° 212/20, du 7 août
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-COV-2 et de la maladie COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés et des équipements sociaux, pendant la situation de calamité publique. - Révoque le décret présidentiel n° 184/20 du 8 juillet et toutes les règles qui contredisent les dispositions de ce décret

Résolution n° 32/20, du 11 août
Adopte les recommandations résultant de l'examen et de la discussion de la proposition du budget général révisé de l'État pour l'année économique 2020

Décret présidentiel n° 225/20, du 1er septembre
Approuve l'ouverture du crédit supplémentaire extraordinaire de KZ : 44 375 128 872,00 pour le paiement des dépenses liées à la 3e phase de prévention et de lutte contre le COVID-19

Arrêté présidentiel n° 118/20, du 2 septembre
Autorise une contribution d’un montant de 2.000.000,00 USD au Fonds de Réponse au COVID-19 de l'Union Africaine, et autorise le Ministre des Finances à exécuter et à payer ladite dépense par l'intermédiaire de l'Unité Budgétaire des Opérations centrales du Trésor et à signer tous les documents, ainsi qu'à accomplir tous les actes nécessaires à l'exécution des dispositions du présent Arrêté Présidentiel

Décret exécutif n° 233/20, du 4 septembre
Proroge jusqu'au 31 décembre la validité des visas touristiques, de court séjour ou frontaliers qui expirent à partir du 28 février 2020 et dont les titulaires n'ont pas pu quitter le territoire national en raison de la fermeture des frontières. - Abroge toutes les dispositions contraires aux dispositions du présent décret, notamment le décret n° 186/20 du 25 juin

Décret présidentiel n° 229/20, du 8 septembre
Actualise les mesures visant à prévenir et à contrôler la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés et des équipements sociaux, pendant la situation de calamité publique. - Révoque toutes les règles qui contredisent les dispositions du présent arrêté

Décret exécutif conjoint n° 238/20, du 29 septembre
Définit les règles relatives aux déplacements nationaux et internationaux pendant la période de calamité publique

Décret exécutif n° 241/20, du 2 octobre
Autorise les établissements d'enseignement supérieur publics, privés et publics-privés à reprendre leurs activités d'enseignement en présentiel, pour l'année universitaire 2020, à partir du 5 octobre

Décret exécutif conjoint n° 242/20, du 6 octobre
Établit le régime exceptionnel applicable à la collecte et au paiement des frais de scolarité dans les établissements d'enseignement et d'éducation privés et publics-privés (IPPEE), pendant la durée de la situation de calamité publique, aux termes du décret présidentiel n° 229/20, du 8 septembre, et compte tenu de la situation précédente concernant l'état d'urgence. Révoque le décret exécutif conjoint n° 201/20, du 9 juillet.

Décret présidentiel n° 256/20, du 8 octobre
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus du SARS-COV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés et des équipements sociaux, pendant la situation de calamité publique.

Décret exécutif conjoint n° 252/20, du 19 octobre
Approuve le système de prise en charge des tests COVID-19 effectués par le système de santé publique.

Décret exécutif n° 254/20, du 20 octobre
Définit les règles de la pratique sportive pour les modalités fédérées à caractère compétitif, individuel et collectif, pendant la période de Situation de Calamité Publique.

Décret présidentiel n° 276/20, du 23 octobre
Actualise les mesures visant à prévenir et à contrôler la propagation du virus SARS-COV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements et des activités sociales, pendant la situation de calamité publique.

Décret exécutif conjoint n° 264/20, du 16 novembre
Définit les règles de fonctionnement des établissements publiques, publiques-privés, privés, consulaires et internationaux des niveaux préscolaire, primaire et secondaire, pendant la période de situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 298/20, du 20 novembre
Met à jour les mesures visant à prévenir et à contrôler la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et des activités pendant la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 314/20 du 11 décembre
Met à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-COV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la situation de calamité publique.

Décret exécutif conjoint n° 362/20, du 24 décembre
Suspension, à partir de 00h00 le 26 décembre, des liaisons aériennes, terrestres et maritimes pour les passagers en provenance de la République d'Afrique du Sud, de l'Australie, du Nigeria et du Royaume-Uni.

Décret exécutif n° 3/21 du 5 janvier 
Détermine que les documents relatifs au séjour des citoyens étrangers sur le territoire national, à savoir le permis de séjour, la carte de réfugié, le visa d'investisseur, le visa de travail, le visa de séjour temporaire et le visa d'études, expirés à partir du 28 février 2020, sont considérés comme valables jusqu'au 28 février 2021.

Décret présidentiel n° 10/21, du 8 janvier
Met à jour les mesures visant à prévenir et à contrôler la propagation des virus SARS-CoV-2 et COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et d'autres activités pendant la situation de calamité publique.

Décret exécutif conjoint n.º 23/21, du 15 janvier
Suspension temporaire des liaisons aériennes régulières de passagers avec la République d'Afrique du Sud, la République portugaise et la République fédérative du Brésil à partir de minuit (0.00) le 24 janvier 2021. - Révoque le décret exécutif conjoint n° 362/20, du 24 décembre, et les autres textes législatifs qui vont à l'encontre des dispositions de ce décret.

Décret présidentiel n° 39/21 du 9 février
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et d'autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret exécutif conjoint n° 50/21 du 1er mars
Établit les modèles de confinement spéciaux auxquels sont soumises les équipes sportives, pendant que la situation de calamité publique est en vigueur.

Décret exécutif n° 56/21, du 3 mars
Détermine que les documents relatifs au séjour des citoyens étrangers absents du territoire national, à savoir le permis de séjour, la carte de réfugié, le visa d'investisseur, le visa de travail et le visa de séjour temporaire, qui expirent à partir du 28 février 2020, sont considérés comme valables jusqu'au 30 avril 2021.

Décret présidentiel n° 62/21 du 11 mars
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 77/21 du 26 mars
Approuve la modification des articles 14, 16 et 17 et l'ajout de l'article 11-A au décret présidentiel n° 62/21 du 11 mars, qui actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des installations sociales et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 82/21 du 9 avril.
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n°106/21 du 28 avril
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 119/21 du 8 mai
Actualise les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et du COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret exécutif n° 122/21 du 12 mai
Détermine que les documents relatifs au séjour des citoyens étrangers absents du territoire national, à savoir l'autorisation de séjour, la carte de réfugié, le visa d'investisseur, le visa de travail et le visa de séjour temporaire, qui expirent après le 28 février 2020, sont considérés comme valables jusqu'au 31 juillet 2021.

Avis n° 7/21 du 4 juin - BNA
Etablit le traitement prudentiel des prêts sur lesquels les Institutions Financières Bancaires (Banques commerciales) ont accordé des moratoires de paiement en raison de la pandémie COVID-19, dans le but de soutenir les clients faisant face à une réduction temporaire de liquidité.

Décret présidentiel n° 150/21 du 8 juin
Met à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et de la COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n°173/21 du 8 juillet
Met à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et de la COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 189/21 du 6 août
Met à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et de la COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 207/21 du 31 août
Met à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et de la COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des équipements sociaux et autres activités pendant la durée de la situation de calamité publique.

Décret présidentiel n° 208/21 du 6 septembre
Modifie le décret présidentiel n° 207/21 du 31 août, qui met à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et de la COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des installations sociales et autres activités, pendant la durée de la situation de calamité publique.

Arrêté présidentiel n° 151/21, du 8 septembre
Approuve l'accord de financement à signer entre la République d'Angola, représentée par le ministère des Finances, et la Banque internationale pour le développement et la reconstruction (BIRD), pour un montant total de 150 000 000,00 USD, pour le financement du projet stratégique de préparation et de réponse à la COVID-19 en Angola, intégré dans le plan national de préparation et de réponse à la COVID-19, et autorise le ministre des Finances, avec pouvoir de subdélégation, à procéder à la signature dudit accord de financement et de toute la documentation y afférente, en représentation de l'État angolais.

Errata IN No. 1/21, du 9 septembre
Errata de la question se référant à l'alinéa b) du paragraphe 1 de l'article 6-B du décret présidentiel n° 208/21, modifiant le décret présidentiel n° 207/21, du 31 août, mettant à jour les mesures de prévention et de contrôle de la propagation du virus SARS-CoV-2 et de la COVID-19, ainsi que les règles de fonctionnement des services publics et privés, des installations sociales et autres activités, pendant la durée de la situation de calamité publique, publié au Diário da República (Journal officiel) n° 169/21, du 6 septembre, série I.

Décret législatif présidentiel provisoire n° 1/21, du 14 septembre
Approuve les mesures visant à atténuer les effets de la pandémie COVID-19 sur les prix des biens essentiels largement consommés par la population.